La prochaine mise à jour aura lieu le 16 octobre 2021.

Dionée - Plante carnivore

Description et culture de la Dionée

 

La Dionée ( Dionaea muscipula ), est une plante originaire d'Amerique du Nord. Découverte au 18eme siécle dans les tourbieres de Caroline du Nord, elle devient emblématique des plantes carnivores par son aspect et son mecanisme de capture. Qualifiée de "plante la plus merveilleuse du monde" par darwin, la dionée est une plante géneralement prostrée, poussant en rosette, d'environ 15cm de diamétre. Une grande hampe florale intervient au printemps nous offrant de petites fleurs blanches.

Il existe une seule espèce de Dionée, mais de nombreux cultivars ont vu le jour présentant chacun des caractéristiques exceptionnels (couleur, forme…) Les cultivars sont des plantes sélectionnées par l'homme, qui ne peuvent être reproduite uniquement de façon asexué (bouturage ou division), et qui présente une ou plusieurs caractéristiques remarquables. Ce sont des mutations génétiques, qui sont à l'origine des cultivars de dionée.

la Dionée est l’une des rares plantes à posséder un piège actif, c’est à dire capable de produire un mouvement de capture très rapide (1/30eme de seconde). La vitesse de fermeture du piège varie en fonction des temperatures. Plus il fait chaud, donc plus il y a d'insectes, plus le piége se ferme vite. En fin d'automne, le mouvement est beaucoup plus lent.

C’est un phénomène très complexe, et pas encore totalement résolu, qui lui permet de déclencher la fermeture de son piège lorsqu’un insecte vient butiner le nectar qu'elle produit sur les bords internes de son piége pour l’attirer.

Le mécanisme de capture peut se dissocier en trois étapes :

Lorsqu'il butine, l’insecte touche les poils sensitifs de la plante, qui en compte 3 sur chaque face interne de ses pièges. L'information est donné à la plante qu une proie potentielle se trouve à l'interieur du piège.

Le piège se referme, mais pas totalement, afin de « sentir » de nouveaux mouvements au niveau des mêmes poils sensitifs. Cela permet à la plante de dissocier une proie ( les insectes ), d'une goutte de pluie ou d'une brindille. Si ces poils sensitifs ne sont pas re-stimulés rapidement le piège se ré-ouvre en 24h environ.

Les poils ont bien été re-stimulés après la première phase, c'est sans conteste une proie, ce qui va engendrer une fermeture total du piège. On dit qu'il se "soude". À ce moment la phase digestive peut commencer, et durera environ 4 à 5 jours en fonction de la taille de l'insecte

La plante "sélectionne" le déclenchement de son processus digestif  car chaque piège a une durée de vie de 3 digestions. Après cela, il noircit, meurt, et sera remplacé par un nouveau piège. La plante produit de nouveaux pièges de manière continu, du printemps à l’hiver, comme une grande majorité de plantes carnivores.

Ses proies principales sont les moucherons, mouches, et petites guêpes. Parfois une limace, ou une araignée peuvent se faire piéger, mais cela est du au hasard.

Il ne faut pas s'amuser à fermer les pièges de votre plante avec vos doigts, ou un objet. Cela épuise la plante et la fait mourir rapidement.

 

Culture :

Luminosité : Plein soleil ou trés bonne luminosité.

Temperature : En hiver, éviter des temperatures inferieures à - 7°c. L'été ne pas dépasser +40°c.

Arrosage : Maintenir toute l'année 1/3 du pot dans l'eau.

Substrat : Un substrat composé de tourbe blonde (70%) et perlite (30%) leur convient parfaitement.

Rempotage : début de printemps.

Multiplication : par semis, division ou bouture au printemps.

En hiver, la plante rentre en dormance. Elle ne produit plus de nouveaux pièges. Ses feuilles noircissent et peuvent même disparaitre. Il ne faut pas s'inquietez, elle se reveille au printemps.

Nous conseillons une culture en exterieur toute l'année.

 

retrouvez notre gamme de Dionée sélectionée avec le plus grand soin.

 

 

Poursuivez votre découverte des plantes carnivores :